header image

Boeing au Canada

Promesses faites. Promesses tenues.

Le Canada est un client, un fournisseur et un partenaire de Boeing dans le secteur commercial et de la défense depuis 1919. Aujourd’hui, plus de 97 ans plus tard, Boeing est capable de mobiliser l’expertise des sociétés canadiennes, de toutes les tailles et régions, avec son programme d’engagement industriel soutenant ses plateformes commerciales et de défense, bénéficiant ainsi à l’économie du Canada et créant des opportunités de collaboration futures à travers l’entreprise. Dans le cadre du programme de bénéfice régional et industriel du Gouvernement du Canada et du programme de bénéfice technologique et industriel, Boeing a réussi à atteindre plus de 6,7 Mds $ US de projets au Canada, avec 2,9 Mds $ US supplémentaires pour des programmes à forte valeur actuellement en cours. Des programmes visant à atteindre ou dépasser les engagements restants de Boeing sont actuellement en place et impliqueront 100 pour cent de valeur de contenu provenant du Canada pour les approvisionnements, les éléments de proposition de valeur, la diversité régionale, la croissance des petites et moyennes entreprises, le service d’assistance au Canada, la collaboration sur l’innovation et la technologie et l’assistance à l’export, aujourd’hui et dans le futur.

Contribution au développement et à la croissance économique du Canada

 

Doyletech, une agence de consultants en management stratégique, a publié les résultats d’une étude commissionnée par Boeing ayant pour objet la contribution de la société dans l’économie canadienne. L’étude a démontré que Boeing contribue annuellement à hauteur de plus de 4 Mds $ CA au développement et à la croissance économique du Canada, représentant près de 14 % de l’industrie aéronautique canadienne.

241530-003_Canada Map_Final_14 Sept2016

L’étude a également démontré que les dépenses de Boeing au Canada ont atteint un taux moyen annuel de près de 8 %, soit quatre fois plus que le taux de croissance économique du Canada, et que Boeing contribuera pour plus de 10 Mds $ US cette année aux objectifs du gouvernement canadien dans les domaines de la science, de la technologie, et de l’évolution et de la croissance économique au niveau des provinces. Plus d’informations sur les conclusions de l’étude Doyletech ici.

Chaîne d’approvisionnement de Boeing au Canada

Le Canada accueille l’une des plus importantes bases d’approvisionnement au monde pour Boeing – incluant plus de 560 fournisseurs répartis dans chaque région du pays. Notre base d’approvisionnement diversifiée et l’expansion de notre empreinte montrent que Boeing reconnaît la force des connaissances et des capacités technologiques de l’industrie canadienne, et nos programmes d’engagements industriels mettent à profit cette expertise de sorte que Boeing apporte le meilleur à l’industrie canadienne et que nos partenaires au Canada apportent le meilleur à Boeing.

Opportunités avec les Partenaires Industriels du Super Hornet

 

Les opportunités pour nos partenaires canadiens ne se limitent pas à celles offertes par Boeing. Boeing dirige les Partenaires Industriels du Super Hornet, un groupe composé de 14 des principales sociétés aéronautiques du monde.

  • Les membres de l’équipe industrielle Hornet incluent General Electric, Raytheon et Northrop Grumman, parmi d’autres acteurs majeurs.
  • Plus de 70 % du Super Hornet sont fournis par les Partenaires Industriels du Super Hornet.
  • Ces sociétés offrent à l’industrie canadienne des opportunités de collaboration sur des technologies et des composants spécifiques à travers différentes plateformes de défense et d’aéronautique.

Le 11 août 2016, Boeing Vancouver a annoncé l’ouverture de son nouveau laboratoire dédié aux solutions logicielles analytiques. Le laboratoire de Vancouver sera dédié à la conception rapide de solutions de construction et de dimensionnement qui assistent les compagnies aériennes et les autres opérateurs aériens pour améliorer l’efficacité et la gestion des coûts de leurs entreprises. Le laboratoire Vancouver Labs complète l’installation de la société à Richmond, BC, qui emploie aujourd’hui plus de 200 ingénieurs en logiciels et spécialistes des données hautement qualifiés. Le laboratoire Vancouver Labs travaillera pour développer des solutions innovantes à destination des clients internationaux de Boeing, dans un délai réduit. Le nouveau laboratoire Boeing de Vancouver créera de nouveaux emplois tout en facilitant le transfert local de connaissances et en renforçant les partenariats entre Boeing, les sociétés technologiques et les institutions académiques à travers le Canada. De plus, l’impact économique global de Boeing en Colombie-Britannique est d’environ 163 M $CA, avec 879 emplois liés au travail direct et indirect avec la société, selon l’étude Doyletech sur l’impact économique, publiée récemment.

En juin 2016, Boeing a attribué une bourse de 500 000 $ US au Saskatchewan Indian Institute of Technologies (SIIT) pour soutenir le développement actuel des compétences et les opportunités académiques de la future génération de main d’œuvre aborigène. En complément de sa plus récente donation, Boeing est le contributeur initial du Saskatchewan Aviation Learning Center (SALC) à Saskatoon, et continue à apporter son soutien. Le SALC est le principal lieu du programme d’ingénierie de maintenance aéronautique du SIIT, qui offre aux étudiants la possibilité de développer les connaissances et les compétences requises afin de compléter la formation nécessaire pour être éligible à un poste d’apprenti diplômé dans le secteur de la maintenance aéronautique. En 2015, Boeing a annoncé son soutien pour l’amélioration des infrastructures de technologie de l’information au SIIT, incluant une nouvelle structure de réseau, des communications unifiées et du matériel moderne. À Winnipeg, Boeing opère dans la troisième usine aéronautique la plus importante et la plus grande usine de fabrication de pièces aéronautiques composites du pays, selon la récente étude sur l’impact économique publiée par Doyletech.

Le site Boeing Canada de Winnipeg, à l’origine de près de 1 000 pièces et éléments différents pour les avions commerciaux Boeing, s’est considérablement développé au cours des années et emploie désormais près de 1 500 personnes, le plaçant parmi les plus importants employeurs de la ville. À Winnipeg et ses provinces environnantes, Boeing a un impact économique total estimé de près de 851M$ en soutenant plus de 2,600 emplois directs et indirects.

Le 12 août 2016, Boeing a annoncé deux nouveaux contrats d’approvisionnement conclus avec Arnprior Aerospace Inc., une société basée en Ontario faisant partie des fournisseurs de Boeing depuis 2015. Les contrats ont pour objet la fabrication de gouvernes de direction et de profondeur pour le nouveau 777X, qui sera l’appareil commercial bi-moteur le plus grand et imposant au monde.

Dans la province de l’Ontario, l’impact économique total de Boeing est estimé à hauteur d’environ 2,5 M$ CA avec plus de 11 800 emplois directs et indirects, selon l’étude sur l’impact économique récemment publiée par Doyletech.

Boeing a récemment annoncé un mémorandum de compréhension avec la société québecoise L-3 MAS qui encadrera la collaboration des deux sociétés pour la production et l’assistance du F/A-18 Super Hornet dans le cas de l’acquisition de 18 nouveaux aéronefs de combat Super Hornet par le Gouvernement du Canada. En 1986, un contrat intégré de support technique a été attribué à L-3 MAS pour le CF-18 Hornet, une plateforme produite initialement par McDonnell Douglas avant la fusion de la société avec Boeing en 1996.

Jack House, vice président de Boeing Supplier Management for Defense, Space and Security a déclaré : « Au cours des 30 dernières années, la société L-3 MAS a démontré qu’elle dispose de l’expérience et des capacités requises pour soutenir la plateforme du Super Hornet.

De plus, dans la province de Québec, l’impact économique global de Boeing est estimé à près de 432 M $CA, avec un total de plus de 2 000 emplois directs et indirects. À Montréal plus précisément, la récente étude publiée par Doyletech a souligné l’importance des sociétés basées à Montréal dans la production de trains d’atterrissage, parmi d’autres domaines. L’étude relève également les efforts de Boeing pour établir la zone comme un “Centre d’excellence”, démontrant la reconnaissance de Montréal par Boeing comme un leader technologique.

Le 26 septembre 2016, Boeing à confirmé avoir atteint avec succès son engagement de 749 Mds $US de bénéfices industriels et régionaux (IRB) lié à l’achat par le Canada de ponts ariens C-17 Globemaster III, un an avant l’échéance prévue. Au total, le programme à impliqué 61 sociétés, incluant 21 petites et moyennes entreprises, opérant dans huit provinces canadiennes. Les 61 sociétés ont reçu du personnel et des partenariats de recherche et développement. Trois des sociétés ayant été intégrées dans ce programme sont : Newfoundland et les sociétés basées à Labrador Solace Power et Agile Sensor Technologies, ainsi que Bluedrop Performance Learning basée en Nouvelle-Écosse.

  • Agile et Solace : Le 2 septembre, Boeing, Agile et Solace ont annoncé un partenariat pour développer des composants eUAV de nouvelle génération. Avec ce partenariat, l’équipe démontrera les capacités de charge sans-fil intégrée et de contrôle automatique des véhicules aériens sans pilotes (eUAV). Il s’agit du troisième investissement de Boeing dans la technologie d’énergie sans-fil de Solace. En plus de cet investissement, Boeing soutient également le partenariat avec des conseils et un partage de connaissance, de la conception à la commercialisation.
  • Bluedrop: Boeing et Bluedrop sont actuellement partenaires pour le développement du simulateur d’entraînement d’équipage arrière de nouvelle génération CH-47 Chinook, dont l’échéance est prévue fin 2016 ou début 2017. Lorsqu’il sera achevé, le simulateur apportera un environnement d’entraînement réaliste et immersif pour les pilotes de Chinook qui améliorera l’efficacité et la sécurité des membres d’équipage opérant sur ces appareils aux États-Unis et dans le monde entier.
  • La phase initiale de développement du simulateur a débuté un an auparavant, suite à un engagement de Boeing de plus de 2 M$ US, et une licence de propriété intellectuelle associée aux caractéristiques techniques spécifiques de la plateforme Chinook, un soutient d’ingénierie apporté par le groupe de formation et de simulation de Boeing durant la phase de développement et un engagement de cinq ans pour soutenir la commercialisation du nouveau produit au sein de la chaîne d’approvisionnement mondiale de Boeing.

Pour plus d’informations au sujet de ce partenariat, cliquez ici.

De plus, l’impact économique total de Boeing dans les Provinces de l’Atlantique est d’environ 22,4 M$ CA avec près de 120 emplois directs et indirects auprès de la société, d’après la récente étude sur l’impact économique publiée par Doyletech.

  • Boeing peut utiliser les informations que vous fournissez afin de vous envoyer des communications concernant Boeing et des sujets pouvant vous intéresser. Pour plus d'informations, veuillez consulter la Politique de Confidentialité de Boeing.